Réactions au Top250 des éditeurs de logiciels Français

Comme chaque année au mois d’Octobre, le Syntec Numérique nous livre le panorama des éditeurs de logiciels Français que nous aimons commenter.

Cette année, nous nous intéressons à 3 sujets :

  • La croissance des éditeurs de logiciels Français
  • L’internationalisation
  • Les priorités technologiques des éditeurs  

La croissance des éditeurs de logiciels Français

Le chiffre d’affaire total des éditeurs du TOP250 a augmenté de 10% en 2018 par rapport à 2017. Belle performance, bien qu’en retrait par rapport aux années précédentes. En fait, ce chiffre ne me parle pas beaucoup et il serait très intéressant de le comparer à, d’une part la dépense en logiciels, et d’autre part la performance des éditeurs américains et autres, pour lui donner un véritable sens.

Sur 2 ans, la croissance des éditeurs horizontaux est de 24% celle des éditeurs sectoriels de 20%. L’année dernière c’était l’inverse avec 14% pour les éditeurs horizontaux et 28% pour les sectoriels. Je pense qu’il y a confusion dans l’affectation des éditeurs. Un éditeur sectoriel s’appuie d’abord sur une expertise du métier de sa cible, un éditeur horizontal sur une expertise technique. Par exemple, je pense que Talentsoft est un éditeur sectoriel, ESI Group également pour ne citer qu’eux.

La croissance des éditeurs sectoriels est certainement plus importante, tirée par la croissance du SaaS qui les favorise.

Internationalisation des éditeurs de logiciels Français

On constate depuis plusieurs années la difficulté d’aller à l’international pour les éditeurs de petite taille, je pensais que le SaaS facilite les choses mais cela ne semble pas être le cas pour le moment. J’ai lu avec un grand intérêt l’interview de Julien Lemoine CEO d’ALGOLIA qui décrit l’investissement, le travail et les efforts qu’ils ont dus déployer pour le marché Américain.

Cette expérience montre à quel point l’internationalisation est difficile ainsi que la nécessité d’investissement et de réflexion propre à chaque pays que l’on veut conquérir.

Les priorités technologiques des éditeurs de logiciels Français

Je suis très content de voir l’intelligence artificielle arriver en 3ième position des priorités technologiques des éditeurs cette année. C’est L’IA qui va réellement donner tout son sens au mode SaaS. Les éditeurs de logiciels ont un rôle de premier plan à jouer sur l’intelligence artificielle. Nous abordons ce sujet lors de notre formation Enjeux Techniques des éditeurs de logiciels.

Nous vous invitons à regarder le replay du webinar « L’IOT : apport de valeur à un logiciel ou un service numérique » qui a eu lieu récemment en partenariat avec Ob’do.

Pour conclure, R2B adresse ses félicitations à tous les lauréats du TOP250.

A bientôt. Didier Fraisse.

2019-10-14T09:32:16+01:00